AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 During our darkest moments, we must focus to see the light. + Cami'.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




► Messages : 100
► Date d'inscription : 16/07/2014
:


Don't let me go
Hold me in your beating heart
I won't let go...
► Age : 26 ans
► Disponibilité : 4/4.
► Situation : Célibataire. Qui voudrait d'une femme ayant autant d'histoires derrière elle ?
► Célébrité : Phoebe Tonkin
► Pseudo : RealFaceFilm
► Crédits : paper brain. (Avatar) & Ecstatic Ruby + Tumblr. (Sign).

MessageSujet: During our darkest moments, we must focus to see the light. + Cami'.   Ven 18 Juil - 20:30




crédit : tumblr

Cameron Sewell

"i'm watching myself drifting away"


Prénom : Cameron, habituellement appelée "Cami" par les membres de sa famille, enfin, ceux qu'elle peut encore supporter. C'est plus court et féminin. ; Nom : Sewell, le nom de son paternel. ; Date et lieu de naissance : Née à Denver en 1988. ;  Age : 26 ans ; Statut civil : Célibataire. C'est quoi cette question, d'abord ? ; Métier : Barmaid. Il n'y a que ça pour lui permettre de finir le mois sans coucher sous les ponts. ; Grade : // ;  Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. ; Origines : Elle n'a que des origines américaines. ; Groupe : Citizens ; Célébrité : Phoebe Tonkin ;


Caractère
Cameron est une jeune femme du genre solitaire. Elle n'aime pas être entourée par un tas de monde, et d'ailleurs, elle a très peu d'amis, préférant se consacrer à ceux qu'elle a plutôt que s'en faire de nouveaux. Son caractère renfermé la rend très peu accessible, et d'ailleurs, cela peut se lire sur son visage, paraissant peu sympathique aux premiers abords. C'est aussi une jeune femme déterminée, depuis quelques années. Plus le temps passe, et plus elle a l'impression de se transformer en vraie connasse, préférant manipuler les gens pour obtenir ce qu'elle veut. Mais elle ne pense pas à mal. Elle pense juste à son propre bien, ce qui est assez égoïste, quand on y pense.
Cameron est le genre de femme que vous pouvez tenter de séduire, si vous n'avez pas peur de vous heurter à un mur, tellement elle est renfermée. Cette dernière n'aime pas parler de son passé, ni même de sa famille. Enfin ça, c'est ce qui se passe quand vous la voyez seule, sans ses amis, ni son frère.
Parce que lorsqu'elle est entourée de ces quelques personnes, elle se révèle être une jeune femme écorchée vive, tendre, généreuse et pleine d'amour, qui en a une tonne à revendre, mais qui, avec le temps, a appris avec qui le partager.
Cameron est aussi une jeune femme qui réfléchit plus qu'elle ne parle, mais croyez moi, vous ne voulez pas savoir ce qui se passe dans sa tête. C'est assez violent.


Anecdotes
Cameron Sewell déteste ses parents, sachez le. Non, elle ne les appelle pas, et non, elle ne leur rend pas visite. Le seul qui compte, dans sa famille, c'est son frère aîné. Ils partagent tout. Ils sont amis, se protègent l'un l'autre, et ne peuvent pas se séparer plus d'une semaine. D'ailleurs, elle vit actuellement en colocation avec lui. + Elle a eu son diplôme du lycée, mais a refusé de mettre un seul pied à l'université. Sa vie était chaotique à ce moment là. Seulement, aujourd'hui, elle le regrette un peu. Elle ne fait que supporter les clients lourds du bar où elle travaille. Elle a déjà eu l'idée de prendre des cours par correspondance, mais elle n'en a pas le courage. + Cameron a très peu voyagé, dans sa vie. Elle n'aime pas particulièrement Denver, mais quitter la ville et son frère lui briserait le cœur. + Elle adore la pluie et l'orage, pour elle, ce sont des berceuses. Par contre, elle déteste l'été et sa chaleur. + Cameron a très peu d'amis. Seulement deux véritables, à qui elle pourrait tout confier. + Elle a une certaine passion pour le chant, même si son frère aime lui rappeler qu'elle chante comme une casserole. + Cameron a eu très peu de relations sérieuses. Même si elle aimerait avoir un petit ami, elle doute fortement que qu'un homme souhaite l'avoir elle, et tous les bagages qui la suivent. Après tout, elle n'a pas une histoire facile à supporter. Cameron a traversé une dure épreuve dans le passé, dont elle ne souhaite pas parler aujourd'hui. + Elle ne supporte pas les enfants. + Elle fume, lorsqu'elle ne se sent pas bien. + Elle possède un tatouage sur le poignet, la date de naissance de quelqu'un qui lui est très cher, mais qu'elle a perdu aujourd'hui. Et elle n'arrive pas à se remettre de sa disparition. + Elle aime sortir, mais la plupart du temps, elle le fait seule. Elle n'aime pas trop s'incruster dans la bande d'amis de son frère, et vice-versa, et cela ne la dérange pas.



You, behind your computer
Prénom/pseudo : Samantha/RealFaceFilm. ; Age : 22 ans. ; Comment as-tu connu le forum ? : Un p'tit oiseau m'a donné l'adresse **. ; Que penses-tu de ce dernier ? : Ben il déchire, quoi !  ; Un dernier truc à dire? : Plop ? ; Fréquence de connexion sur 7 : Je dirais 5/7.  ;

Recense ton avatar :

Code:
☞ [b]Phoebe Tonkin[/b] + cameron sewell


Fiche par aslinn.


Dernière édition par Cameron Sewell le Lun 21 Juil - 10:01, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 100
► Date d'inscription : 16/07/2014
:


Don't let me go
Hold me in your beating heart
I won't let go...
► Age : 26 ans
► Disponibilité : 4/4.
► Situation : Célibataire. Qui voudrait d'une femme ayant autant d'histoires derrière elle ?
► Célébrité : Phoebe Tonkin
► Pseudo : RealFaceFilm
► Crédits : paper brain. (Avatar) & Ecstatic Ruby + Tumblr. (Sign).

MessageSujet: Re: During our darkest moments, we must focus to see the light. + Cami'.   Ven 18 Juil - 20:30




crédit : tumblr

This is my story

"Lucas, j'ai décidé. Il s'appellera Lucas."



Cameron, -ou Cami, pour les intimes- , née à Denver, en Mars 1988, est la dernière membre de la famille Sewell. Le premier enfant de la famille est son frère, Luke, dont elle est très proche aujourd'hui.
Son enfance fût calme et paisible. Petite, elle pensait déjà se marier avec un prince charmant, avec qui elle aurait 5 enfants, trois garçons, deux filles, et de quatre chats. Mais ça, c'était une vision utopique qui disparut bien vite de son esprit.
Cameron et Luke furent gâtés toute leur enfance, aimés, choyés, chouchoutés. Bref, Cameron était heureuse. Elle se passionnait déjà pour le chant, la lecture et les histoires, et elle n'hésitait pas à donner vie à ses personnages avec ses peluches. A l'école, elle était attentive, et aimait apprendre, dessiner. Elle avait des copines avec qui elle organisait ses anniversaires et des goûters, et son frère prenait un malin plaisir à leur faire des coups foireux. A cette époque, ils se comportaient comme chien et chat.
« Luke ! » s'était écriée la petite brune, au milieu de son jardin, toute trempée par son frère, qui avait eu l'idée de l'arroser, elle et ses amies, avec le tuyau du jardin. « Ahah, regarde toi Cam', t'as l'air d'un chien mouillé ! » La jeune fille avait tapé du pied sur le sol avant de sauter sur son frère pour le pincer. « MAMAAAAAAAAAAAAAAAN, Cameron est devenue folle ! »

Puis arriva bien vite le moment du lycée. Cameron était devenue une belle jeune femme, une chenille devenue papillon. Elle avait de longs cheveux blonds, avait beaucoup grandie, et son corps avait pris quelques formes. Et bien sûr, elle attirait le regard des hommes. Et un, en particulier.
Celui-ci s'était assis à côté d'elle en cours de sciences. Il possédait des yeux merveilleux, un sourire à tomber par terre. Elle connaissait les mecs de son genre, et ses parents la mettaient souvent en garde. Mais elle n'en avait que faire. Après tout, elle ne pouvait pas lui tourner le dos. « Excuse moi, tu es bien Cameron Sewell... ? » avait-t-il demandé, avec un sourire malicieux. Ccameron avait levé les sourcils, d'un air interrogateur. « Oui, c'est moi. Pourquoi ? » « En fait, je t'ai vu à la chorale, la dernière fois. Et j'ai trouvé que tu chantais très bien. » La jeune femme s'était mise à rougir. Elle n'avait pas l'habitude de ce genre de compliments. Elle avait intégré la chorale car cela lui permettait d'avoir des points en plus sur sa moyenne. Elle aimait chanter, certes, mais estimait qu'elle n'avait pas le niveau adéquate. « Oh..C'est gentil. Merci. » Il s'était assis à côté d'elle, sans vraiment lui demander la permission. Mais peu importe, elle était seule à sa table. « Je m'appelle Alexander. Mais tu peux m’appeler Alex. ». Après quelques minutes, il lui avait fait glisser un papier jusqu'à elle, sur lequel il avait écrit son numéro. « Ravi de te rencontrer, Cameron. »

Alexander, même s'il l'ignorait, avait changé sa vie pour toujours. Un malheureux soir, ils avaient dérapé plus que nécessaire. « Cami, tu devrais manger. » lui avait conseillé sa mère, un matin, avant de partir au lycée. « Je ne peux rien manger, maman. J'ai l'estomac qui se retourne dans tous les sens. » lui avait-elle répondu en grimaçant légèrement. « Qu'est-ce que tu fais au petit-déjeuner ? C'est quoi cette odeur.. ? ». Luke était apparu dans la pièce, et bien sûr, avait fait part de son avis. « Tu trouves pas que t'as grossi, Cameron ? Fais gaffe, Alex risque de te fuir si tu prends encore du poids. » Cameron n'avait pas manqué de le pousser tout droit contre un mur, de toute ses forces. « Luke, au lieu d'embêter ta sœur, tu ferais mieux de partir. Tu vas être en retard à la fac. » « C'est pas comme si je sautais de joie à l'idée d'y aller, après tout. » Cameron, pendant ce temps, s'était assise à la table de la cuisine. Son frère était parti quelques secondes plus tard. « Bon, où en étions-nous, déjà... ? Ah oui. Ton problème de nourriture. Ça fait plus d'une semaine que tu ne manges plus. Qu'est-ce qui se passe ? » « A chaque fois que vous me parlez de nourriture, ça me donne envie de vomir, surtout le matin. » avait-elle répondu avant d'avaler son verre de jus d'orange. « C'est le seul truc que je peux avaler. » avait-elle continué en remuant son gobelet. « Et ce n'est pas normal. Sauf si tu es enceinte. ». Cami avait failli lâcher son verre, mais sa mère l'avait saisi à la dernière seconde. « Cami... ? » Cameron s'était levée, déterminée à ne pas penser à ça. « Je vais y aller, je vais pas tarder à être en retard aussi. Bonne journée, maman. »

Trois semaines s'étaient écoulées depuis. Et Cameron n'avait pas cessé d'être malade. Au contraire, son état empirait. Elle dormait trop, avait d'énormes sautes d'humeur, et avait des nausées matinales. Mais l'idée d'être enceinte ne pouvait pas lui effleurer l'esprit. C'était impossible. Elle était au lycée, avait 17 ans, et Alexander et elle n'avaient pas une relation sérieuse, loin de là. Elle avait juste voulu s'amuser, elle ne pensait pas à mal. Et voilà dans quel état elle était.
Alors un soir, elle avait décidé d'en avoir eu le cœur net. Elle était rentrée chez elle, après avoir été à la pharmacie. Puis elle avait attendu trois longues minutes. Car oui, c'était horriblement long. Et puis deux barres étaient apparues sur le test. Deux barres qui firent basculer sa vie. « Cameron, t'es là ? » La voix de Luxe avait retentit du rez-de-chaussée. Et pendant ce temps là, elle avait fondu en larmes. Sa vie se désintégrait trop vite à son goût. Qu'allait-elle pouvoir dire ? Comment allait-elle expliquer son geste ? « Ah, t'es là, mais... » Luke était entré dans la salle de bain, et avait vu l'état de sa sœur. Elle pleurait. Et elle tenait quelque chose à la main. Il avait 19 ans, il ne tombait pas de la dernière pluie. « Cami... ? » Cameron avait pris une immense inspiration. « Je suis enceinte, Luke. »

Quatre pairs d'yeux, un silence de mort. Voilà à quoi Cameron avait été confrontée le soir même. Elle venait de leur dire, en larmes, qu'elle était enceinte. Et Luke, contrairement à d'habitude, n'avait fait aucun commentaire. Aucun. Il avait juste accusé le coup, comme sa mère. Le patriarche, lui, fulminait. « Tu vas te débarrasser de ce bébé dans les prochains jours, tu m'entends ?! Je vais te donner trois raisons. Tu n'as que 17 ans, tu es immature. La deuxième, c'est que cet enfant est un bâtard, et la troisième... ? Je n'ai plus de temps à perdre avec un autre enfant. » « Patrick... » avait murmuré sa mère, prise au dépourvue. « Je ne plaisante pas. Si tu ne te débarrasses pas du bébé rapidement, c'est moi qui mettrait un terme à tout ça. » Puis il avait quitté la pièce. Cameron n'avait pas arrêté de pleurer. Mon dieu, elle était la honte de la famille ! Mais elle savait déjà, au fond d'elle, qu'elle ne pouvait pas se séparer de cet enfant. Son 'elle intérieur' lui criait qu'elle devait le garder, et l'élever.

Elle avait donc refusé. Le bébé était un petit garçon. Elle était restée au lycée jusqu'aux vacances d'été. Son cinquième mois était déjà bien entamé, à ce moment là. Elle avait fait quelques petits jobs : baby-sitting, ménages. Elle voulait avoir un maximum d'argent pour accueillir son bébé. Et Luke se révélait être d'une grande aide. Lui qui avait toujours suivi son père, et qui voulait devenir un pompier comme lui, s'opposait à lui, souvent. Et tout ça pour elle.
Elle avait annoncé quelques semaines avant, qu'elle ne voulait pas avorter, qu'elle voulait avoir une famille. Et son père n'avait rien répondu. Mais elle savait que cela n'allait pas durer très longtemps.
A la rentrée, elle avait suivi des cours par correspondance, d'où l'année chaotique. Alexander n'était pas au courant. Du moins, s'il l'était, il ne s'était jamais manifesté.

Neuf mois après, son petit miracle pointait le bout de son nez. Elle avait décidé de l'appeler Lucas, en l'honneur de son frère. Elle le tenait à présent dans ses bras, et elle souriait. Ses petites joues la faisaient déjà craquer. Même si Alexander n'était pas au courant, même s'il ne voulait pas voir son fils, elle était sûre qu'elle allait l'aimer pour deux. « Je dois vous prendre votre bébé, maintenant, Cameron. » lui avait annoncé l'infirmière. Cameron n'avait pas compris, sur le coup, alors elle lui avait tendu son petit bébé. Mais elle ne s'était pas rendue compte que c'était la dernière fois qu'elle le voyait. Sa mère lui avait alors dit de lui dire au revoir, mais Cameron ne savait pas pourquoi. Elle n'avait compris que lorsque le bébé avait quitté la chambre, dans les bras de l'infirmière. « Non... » avait-elle murmuré, avant de se lever de son lit. « Cameron.. » Luke lui avait saisi le bras pour qu'elle revienne. « Non, ils...Ils veulent le prendre... ! » « C'est pour ton bien, ma chérie ! » avait dit sa mère, tout en tentant de l'immobiliser. « POURQUOI ?! COMMENT ?! Je veux mon bébé ! S'il vous plaît, rendez moi mon bébé ! » Les larmes étaient apparues dans le coin de ses jolis yeux verts. « Je vous en supplie...rendez moi mon bébé... »

Quelques mois après, elle avait quitté le domicile familial. Son père avait tout manigancé dans son dos. Il avait signé des papiers d'adoption, avec sa mère, et ce, sans son accord. Pourtant, il était nécessaire. Elle ne comprenait pas comment tout cela était possible. Comment ses parents avaient-ils pu lui arracher le cœur de cette façon ? Elle n'en avait aucune idée. Par contre, elle savait qu'elle ne serait plus la même. Une partie d'elle s'était envolée, et ne reviendrait sans doute jamais. En l'honneur de son bébé, elle se fît tatouer sa date de naissance. Il était ancré dans sa peau, et elle était certaine de ne pas l'oublier. Elle décida de ne pas aller à la fac. Elle ne voulait plus passer son temps à l'école, de toute façon. Cette année avait été chaotique, et elle ne souhaitait pas recommencer. Elle prit un appartement, avec l'infime espoir qu'elle s'en sortirait seule. Et ce fût le cas jusqu'à il y a quelques mois.
Elle avait tenté de vivre jusque là, mais rien n'avait fonctionné. Elle avait du mal à finir les fins de mois. Jusqu'à ce que son locataire décide de la foutre dehors. Cameron se retrouva à la porte du jour au lendemain.

Alors ce jour là, elle alla frapper à la porte de son frère. « Cami, qu'est-ce que tu fais là.. ? » Leurs relation s'était distendue, avec le temps. Cameron n'avait pas compris pourquoi Luke avait pris le côté de ses parents. Elle ne pouvait pas le pardonner de l'avoir retenue, ce fameux jour à la maternité. Mais pourtant, il s'était montré courageux en confrontant son père après ce qui s'était passé. Il était aussi surpris qu'elle. « Je...je suis désolée de te déranger à cette heure-ci mais...Mon..mon locataire a décidé que je ne pouvais plus...rester dans l'appartement. » « Pourquoi ? »« Parce que...Je n'arrive plus à payer. Je...Je peux rester, quelques temps ? » Luke était la seule personne en qui elle avait confiance, à présent. Elle ne voyait plus ses parents, et refusait de leur parler. Elle n'avait pas beaucoup d'amis, seulement un ou deux. Elle avait construit un mur de pierres autour d'elle, afin de se protéger. Elle avait tellement mal, qu'elle ne trouvait aucun moment de répit. « Bien sûr sœurette. Fais comme chez toi. »

Aujourd'hui, tous les deux vivent en colocation, et Cami ne pensait pas que tout se passerait si bien. Tous les deux ont grandi, et savent quand laisser l'autre respirer. Luke est son frère, mais pas seulement. Il est son ami, son protecteur. Même s'il a encore des contacts avec leurs parents, elle ne peut que lui pardonner.
Mais elle a également l'impression que son cœur sera arraché à jamais. Son fils a aujourd'hui 8 ans, et elle ne sait toujours pas où il se trouve.



Fiche par aslinn.


Dernière édition par Cameron Sewell le Mer 23 Juil - 9:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 113
► Date d'inscription : 17/07/2014
: ► Age : 33 ans
► Disponibilité : 3/3
► Situation : Célibataire
► Célébrité : Jesse Spencer
► Pseudo : Loki'd
► Crédits : SWEET DISASTER

MessageSujet: Re: During our darkest moments, we must focus to see the light. + Cami'.   Lun 21 Juil - 11:01

Comment t'es trop belle mi amor  youhou 

_________________

I need you, more than anything.

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 100
► Date d'inscription : 16/07/2014
:


Don't let me go
Hold me in your beating heart
I won't let go...
► Age : 26 ans
► Disponibilité : 4/4.
► Situation : Célibataire. Qui voudrait d'une femme ayant autant d'histoires derrière elle ?
► Célébrité : Phoebe Tonkin
► Pseudo : RealFaceFilm
► Crédits : paper brain. (Avatar) & Ecstatic Ruby + Tumblr. (Sign).

MessageSujet: Re: During our darkest moments, we must focus to see the light. + Cami'.   Lun 21 Juil - 11:16

Et toi donc.  mih 

_________________

You're breaking my heart tonight, kissing me hard, seeing Valentino stars tonight, I just wanna party tonight, we're breaking all the rules, but baby it all feels so right.
--- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 73
► Date d'inscription : 18/07/2014
► Age : 23 ans
► Disponibilité : 3/3
► Situation : Célibataire
► Célébrité : Adélaïde Kane
► Pseudo : Sibuna
► Crédits : Another.Pan

MessageSujet: Re: During our darkest moments, we must focus to see the light. + Cami'.   Lun 21 Juil - 12:16

Je suis entourée de sexy body  bave gaga 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: During our darkest moments, we must focus to see the light. + Cami'.   

Revenir en haut Aller en bas
 

During our darkest moments, we must focus to see the light. + Cami'.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» poésie : il y a des moments où les femmes sont fleurs
» "Les petits moments d’aujourd’hui deviennent de précieux souvenirs de demain" # Elisabeth et Mickaëla
» La Tapisserie de Bayeux.
» Vivre chaque instant de sa vie en paix.........
» Dechavanne, hyperactif ou fêtard?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEL THE HEAT :: WELCOME TO HELL :: You and yourself :: Welcome home-