AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




► Messages : 12
► Date d'inscription : 29/07/2014
► Age : 33 ans.
► Célébrité : IanSomerhalder.
► Pseudo : madnessmars
► Crédits : class whore stuff

MessageSujet: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Mar 29 Juil - 11:56




crédit : tumblr

Aaron Faulkner

"la petite citation qui va bien"


Prénom : Aaron et non, je n'ai pas d'anecdotes concernant mon prénom. Déjà que mes parents ont du en choisir trois à la fois, alors il n'y a pas d'histoire derrière Aaron, si ce n'est une histoire de coup de coeur. ; Nom : Faulkner, doux héritage de mon père.. ben quoi ? ; Date et lieu de naissance : Le 10 juillet 1981 (ouais j'suis vieux) dans la belle ville de Richmond en Viriginie. ;  Age : 33 ans donc, si tu sais compter. ; Statut civil : Célibataire. Endurci ? Peut-être. Quoique. ; Métier : Agent du FBI, non ne rêvez pas, j'me la joue pas façon Les Experts. ; Grade : réponse ici (si pompier ou paramédics) ;  Orientation sexuelle : Hétérosexuelle, jusqu'à preuve du contraire. ; Origines : Américaines et argentines (ses grands-parents maternels sont des immigrés argentins). ; Groupe : Citizens! ; Célébrité : Ian Somerhalder. ;


Caractère
Aaron est plutôt dur et franc dans le sens où s'il à quelque chose à dire, il n'hésite pas et ne met pas de gants. D'ailleurs, il est du genre à parler sans jamais réfléchir, il ne sait pas tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de l'ouvrir, comme on dit. Il ne pèse pas mots, il dit ce qu'il pense tout simplement, quitte à paraître désobligeant et être blessant. L'honnêteté prime plus que tout pour lui et c'est pour ça qu'il est aussi franc. C'est vrai, il a horreur du mensonge, si bien qu'il ne pardonne pas facilement si on lui ment sur des choses importantes. Bien sûr, il n'aime pas les mensonges en tout genre, mais si vous lui mentez sur l'excuse que vous trouvez pour ne pas aller boire un verre avec lui, il saura tout de même passer outre. Il ne faut juste pas abuser de sa confiance. D'ailleurs il est rancunier, trop rancunier même. Pour lui, la trahison est inacceptable, lui-même ne jouant pas avec la confiance des autres, il admet difficilement qu'on se joue de lui. Une fois la confiance perdue, il est très difficile de la regagner. Cela explique qu'au jour d'aujourd'hui, Aaron se contente de ses quelques meilleurs amis sur qui il sait qu'il peut compter, mais il les compte sur les doigts d'une seule main. C'est aussi parce qu'il est très méfiant, qu'il n'a que peu de vrais amis. Il accorde difficilement sa confiance, ainsi il peut donc paraître froid aux premiers abords et ne paraît pas franchement sociable s'il en a décidé ainsi. Mais il préfère se faire sa petite idée du personnage qu'il rencontre, avant de s'ouvrir à lui. S'il est méfiant, Aaron est surtout paranoïaque. C'est un trait de caractère qu'il a développé au fil du temps, à cause de son métier. Avec tout ce qu'il voit, il remet tout en doute et son arme de service n'est d'ailleurs jamais bien loin de lui, même quand il dort. Et non pour lui, ce n'est pas parce qu'il à peur, mais c'est parce qu'on ne sait jamais sur quel dingue on peut tomber. Et il vaut mieux prévenir, que guérir. De nature curieuse, Aaron s'occupe toujours de ce qui ne le regarde pas, depuis tout petit il s'intéresse à absolument tout ce qui l'entoure, il fourre son nez de partout et c'est une des raisons qui l'ont poussé à entrer au FBI, il adore enquêter sur tout et n'importe quoi. Aaron est aussi assez lunatique, pour un oui ou pour un non, il peut passer du tout ou rien. Une vrai femme en pleine crise hormonale. Mais lui, ce n'est pas une fois par mois, c'est constamment. Aussi, il est du genre à vivre à 100 à l'heure et ne se donne jamais de temps mort, il dit souvent qu'il dormira assez quand il sera mort et qu'il faut profiter de l'instant présent dès maintenant. On lui reproche même assez souvent d'être trop speed et les gens ont parfois bien du mal à le suivre. Sinon Aaron est plutôt séducteur dans son genre. Loin de lui les grandes histoires d'amour, il n'a connu qu'une seulle femme dans sa vie et depuis, il n'arrive plus à éprouver des sentiments amoureux. Alors, il se contente de butiner de femmes en femmes et en plus de cela, il sait très bien y faire. Pour arriver à ses fins, il peut se montrer romantique, cependant il ne promet jamais rien à ses conquêtes, elles savent à quoi s'attendre car en effet, il ne se permettrait jamais de jouer avec leurs sentiments. Et puis à côté de cela, Aaron est un grand impulsif, qui agit souvent sur des coups de tête, parce que cela lui chante. Parfois, ses réactions sont démesurées, mais il n'y peut rien, il prend les choses comme elles viennent, en les vivant et en les ressentant à 100% et agis donc en conséquence. Et enfin pour finir, si on admet qu'être fêtard fait parti du caractère, Aaron l'est. Il adore faire la fête et sait toujours les coins les plus branchés ou comment être invité aux meilleures soirées privées. Même si avec l'âge, il se calme sur les beuveries, il ne s'en éloigne jamais bien longtemps.


Anecdotes
Il joue du piano depuis toujours. Sa mère était pianiste et lui a tout appris. Il joue aussi de la guitare. Il se produit régulièrement sur scène, dans les bars, le temps d'une chanson. + Il est passionné par l'histoire et l'a toujours été. Déjà à l'école, il s'agissait de sa matière préférée. Ses livres préférés parlent d'histoire, ses films préférés aussi. + Il aime son frère et sa sœur plus que tout au monde, ils ont toujours été très proches et même si les années passent, leur complicité ne s'estompe pas. + Il en toujours voulu à son père d'avoir trompé sa mère et d'avoir refait sa vie avec une autre femme. + La femme de sa vie, Diane, a été assassinée il y a deux ans. Elle a été poignardée en pleine rue alors qu'elle quittait son travail et Aaron ne s'en est toujours pas remis. + Il a un tatouage en haut de son avant-bras gauche intérieur, juste en dessous de l'articulation. Il s'agit de la date à laquelle il a rencontré Diane, ainsi que ses initiales. Il l'a fait peu de temps après sa mort et ne le regrette pas. + Il a un chien du nom de Loki depuis qu'il est reveny d'Afghanistan, c'est un excellent chien de garde et un très bon compagnon. + Il n'a jamais été doué à l'école, mais ses parents et ses frangins l'ont toujours poussé au maximum. C'est grâce à eux qu'il a pu réussir à entrer à Quantico. + Il part courir tout les matins avant d'aller travailler et même le week-end. + Il garde de très mauvais souvenirs d'Afghanistan mais essaie de ne garder en tête que les rares instants qui l'ont bouleversé, comme les rencontres avec les civils, les sauvetages d'enfants.. + Il adore les promenades les nuits d'été et s'allonger en plein air pour regarder les étoiles. + Il ne croit plus en l'amour depuis que Diane est décédée mais sa famille est décidée à lui trouver quelqu'un. + Son chiffre fétiche est le 7. + Il boit beaucoup de café le matin, mais jamais après midi. + Il collectionne les chaussures, les chemises et les montres. + C'est un grand fan des Broncos de Denver, c'est d'ailleurs un grand fan de la NFL tout court. Et de la NBA, et de la MLB. Il ne rate jamaisa aucun match de ses équipes favorites. De toute façon le sport en général, c'est son dada. + Il est allergique à la noix de coco. + Il porte autour de son cou la bague de fiançailles de sa grand-mère qu'il avait prévu de donner à Diane, quelques semaines après sa mort, à l'occasion d'un voyage à Dublin qu'ils avaient organisé et qu'ils n'ont jamais pu réaliser. + Il croit que tout arrive pour une raison. + Il adore aller à des concerts de musique et encore plus à des festivals. Il est friand du rock en tout genre. + Il adore jouer aux jeux vidéos. + Des triplés, il est né le deuxième. 7 minutes après son frère et 15 minutes avant sa sœur. + Il aime marcher sous la pluie ou s'asseoir près de la fenêtre pour la regarder et l'écouter tomber. + Il possède une vieille Gibson qui lui vient de son grand-père et il n'en se séparerait pour rien au monde. + Il parle couramment anglais, espagnol et afghan. Espagnol grâce à ses grands-parents et afghan depuis sa mission. + Les triplés sont surnommés les trois mousquetaires mais aussi Kip, Lux et Ary.



You, behind your computer
Prénom/pseudo : madnessmars ; Age : Bientôt 19! ; Comment as-tu connu le forum ? : Par Cameron  ballon  ; Que penses-tu de ce dernier ? : Il à l'air vraiment coooool et j'adore cet univers!  ; Un dernier truc à dire? : J'vous aaaaaaaaime! ; Fréquence de connexion sur 7 : Le plus possible  crazy   ;

Recense ton avatar :

Code:
☞ [b]Ian Somerhalder[/b] + Aaron Faulkner


Fiche par aslinn.


Dernière édition par Aaron Faulkner le Mer 6 Aoû - 14:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 12
► Date d'inscription : 29/07/2014
► Age : 33 ans.
► Célébrité : IanSomerhalder.
► Pseudo : madnessmars
► Crédits : class whore stuff

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Mar 29 Juil - 11:56




crédit : tumblr

This is my story

"la petite citation qui va bien"


Un beau soir d'été, alors que le soleil s'était déjà couché sur la ville de Richmond en Virginie, la vie des Faulkner était sur le point de changer du tout au tout. Ce soir là, madame Faulkner sentait les premières contractions la tirailler et annoncer l'arrivée non pas d'un nouveau né, mais bien de trois. Elle attendait des triplés et si aujourd'hui ils étaient fins prêts à les accueillir, lorsqu'ils avaient appris la nouvelle, ils n'en avaient pas moins été effrayé. Trois bébés, au lieu d'un. Ils s'étaient mis d'accord sur les prénoms seulement deux semaines avant le jour J. Ils avaient écumé des centaines et des centaines de livre pour prénom et avaient fini par trouver les trois prénoms parfaits. Le deuxième bébé Faulkner se vit attribué le prénom Aaron. Plus tard il se fit appeler Ary, le premier né Kip et la dernière arrivée Lux. Il était arrivé 7 minutes après son grand-frère, pressé de voir le jour qui s'était enfin levé sur Richmond et précéda sa petite sœur de quinze minutes. Les trois mousquetaires répandaient la joie au sein de la famille. Les parents étaient comblés, les grands-parents aux anges. Ils réclamaient beaucoup d'attention, trop parfois, mais très vite ils apprirent à se débrouiller entre eux. Ils étaient trois à découvrir les choses de la vie en même temps et ils ne demandaient qu'à apprendre par eux-même. Débrouillards, bien vite ils offrirent à leurs parents la possibilité de se reposer un temps soit peu. Les trois Faulkner étaient très proches, depuis toujours. Il y avait ce quelque chose entre eux que personne n'arrivait à saisir. Vous savez le truc des jumeaux, à croire que c'est un peu pareil chez des triplés. Ils se ressemblaient énormément, ne se séparaient jamais, pourtant bien vite, trois différentes personnalités émergèrent. Des trois, Aaron était sans doute le plus rêveur. Très jeune, il préférait s'évader dans ses bouquins d'histoire ou sur le piano de sa mère. Lorsqu'il passait du temps avec son grand-père maternel, il apprenait à jouer de la guitare et parcourait les musés des alentours. Il fallut attendre qu'il arrive sur ses dix ans pour que le garçon s'intéresse enfin au sport. Son frère ne cessait de vouloir s'inscrire au football américain et à force de l'en entendre parler, Aaron finit par s'y intéresser également. Tandis que le petite sœur préférait s'adonner à des activités plus féminines, elle faisait de la danse et se fascinait pour la mode. Ils étaient tous différents mais pourtant ils étaient liés comme jamais. Un simple regard et ils comprenaient quel genre de bêtise l'autre s'apprêtait à faire, un simple regard et ils comprenaient ce que l'autre avait sur le cœur. Leurs parents avaient toujours été à la fois fasciné et effrayé par cette complicité qui les unissait. Ensemble, ils pensaient pouvoir déplacer des montagnes. Et ils étaient tout les trois complémentaires et jamais une once de jalousie ne vint obscurcir le tableau. Ils partageaient tout à trois et jamais aucun duo ne s'imposa.

Pour en revenir à Aaron, ses années d'école ne furent pas les plus faciles pour lui. Si ses frangins se débrouillaient plutôt pas mal, ses résultats quant à lui étaient loin d'être brillants. Hormis en histoire où il était souvent le premier de la classe, il n'atteignait que rarement la moyenne. Et ce n'était pas tant parce qu'il ne s'y intéressait pas où qu'il n'aimait pas ça, c'était parce qu'il n'y arrivait pas, tout simplement. Sa curiosité le poussait à s'intéresser à tout ce qu'il apprenait, mais Aaron était dissipé et manquait cruellement de concentration. Pourtant il faisait tout son possible pour arriver à se maintenir et sa famille le poussa jusqu'au bout. Grâce au soutien de ses parents et de ses frangins, Aaron parvint à remonter la pente dans laquelle il s'enfonçait. Ses notes n'étaient pas devenues exceptionnelles, mais elles étaient suffisantes pour lui permettre d'intégrer l'académie de police. Aaron n'avait que dix-huit ans à l'époque pourtant il avait déjà une idée très précise de son avenir. Il voulait entrer dans la police et son rêve le plus fou était d'intégrer le FBI. Il ne savait pas d'où lui provenait cette envie, aucun membre de sa famille ne faisait parti des forces de l'ordre, mais lui il ressentait ce besoin intense de venir en aide aux autres mais surtout d'enquêter, de fouiner, de découvrir les criminels et de les empêcher de nuire à nouveau. A force de volonté et de travail acharné, Aaron a vu les portes de Quantico s'ouvrir devant lui. Il avait 24 ans et était le plus jeune agent de son équipe. Alors qu'il avait accompli son rêve le plus fou, chez les Faulkner plus rien n'allait. Tandis qu'il rentrait à la maison pour faire part de son admission au FBI à ses parents, il surpris son père dans les bras d'une inconnue. Sa mère n'était pas à la maison, elle était partie avec ses deux autres enfants visiter un appartement pour la plus jeune des triplés. Et le père en avait profité pour inviter sa maîtresse à la maison, sans penser que Aaron rentrait aujourd'hui de ses tests d'admission. Il n'a eu d'autre choix que d'admettre à son fils qu'il entretenait une relation extra-conjugale depuis plus d'un an désormais et qu'il comptait demander le divorce pour aller vivre avec cette femme. Aaron ne lui a jamais pardonné cela, il ne comprenait pas comment il avait pu infligé cela à sa mère et a par la suite toujours pris la défense de cette dernière, même après la prononciation du divorce.

Dans la même année, Aaron s'est vu attribué une mission en Afghanistan. Il fut intégré à la cellule terroriste de Quantico et il fallait qu'il aille sur place pour démanteler un réseau. Sa mission principale consistait à infiltrer ce réseau en se faisant passer pour une nouvelle recrue de l'organisme en question. Sa famille eut beaucoup de mal à le laisser partir, Aaron lui était excité à l'idée de vivre une telle expérience, même s'il craignait beaucoup une mauvaise tournure de la mission. Une fois sur le terrain, il du cacher son identité pendant des mois et des mois afin de récolter des informations. Le travail était dur mais il rencontra cependant des gens formidables, dont quelques civils, qui subissait chaque jour les agissements des terroristes. 8 mois après son infiltration, sa couverture fut découverte et il fut pris en otage et torturé jusqu'à l'arrivée des renforts qui, n'ayant plus de nouvelle de leur agent depuis deux semaines, comprirent que quelque chose n'allait pas. Jusqu'à la fin du démantèlement de la structure infiltrée par Aaron, il fut le spectateur d'un réel massacre, plusieurs de ses collègues trouvèrent la mort et bon nombre de civils également. Il vit cette mission comme un réel échec et demanda à rentrer aux États-Unis pour changer de cellule. Le terrorisme à l'étranger ne lui correspondait plus, il était désormais traumatisé. On lui accorda deux mois de congés, lié à ses blessures physiques et morales puis il fut affecté au FBI de Denver.

Aaron considéra sa nouvelle affection comme un nouveau départ. Il était temps pour lui de plier bagage et quitter la Virginie pour le Colorado. Il n'y avait jamais mis les pieds, mais il avait toujours su qu'un jour, il finirait par quitter Richmond. Il laissait derrière lui sa mère et ses deux frangins, mais il espérait pouvoir leur rendre visite régulièrement. Il avait désormais vingt-six ans et comptait profiter de son nouvel envol. A l'époque, il louait un petit appartement qui ne payait pas de mine, mais qui lui suffisait amplement. Après tout, il n'y était que pour dormir, le reste du temps il travaillait où il vadrouillait de soirée en soirée. Quelques mois à peine après son installation, Aaron se retrouva aux urgences après un combat de boxe musclé avec un voyou de Denver. Ce dernier l'ayant bien amoché, il fut conduit au premier hôpital du coin et ce fut ce jour là qu'il rencontra Diane, pour la première fois. Diane, cette jolie brune aux yeux verts qui commençait tout juste son internat en chirurgie. Ce jour-là, elle était affectée aux urgences et ce fut elle qui appliqua les premiers soins à Aaron. Il tomba immédiatement sous le charme. Il admirait ses jolies fossettes lorsqu'elle souriait, il s'émerveillait de son rire, il se perdait dans son regard émeraude.. Aaron revint la voir le lendemain, au moment de sa pause avec des croissants et des beignets. Puis le jour suivant, ce fut elle qui lui apporta le dîner aux bureaux du FBI et ainsi de suite, jusqu'à ce que Aaron ne se décide à l'inviter au restaurant. Ils flirtèrent ainsi durant deux ou trois mois avant de se lancer dans quelque chose de plus sérieux. Aaron était déjà fou d'elle. Il se voyait très bien passer sa vie avec elle, il savait qu'elle était la bonne. Ils étaient tellement similaires et en même temps tellement complémentaires. Elle était sans doute son âme-soeur. D'ailleurs, elle était la seule qui avait réussi à l'avoir, à le faire se ranger. Au bout d'un an de relation, ils s'installèrent ensemble. Ils menaient tout les deux une vie difficile. Lui pouvait passer des jours et des jours au travail, voir même des semaines s'ils étaient appelés ailleurs, quant à elle, elle ne comptait pas ses gardes, voulant faire bonne impression et apprendre le plus possible pour réussir ses examens. Ils pouvaient rester des semaines entières sans se voir, pourtant dès qu'ils se retrouvaient, c'était comme s'ils ne s'étaient jamais quittés. Quand Aaron la présenta à sa famille, à l'occasion d'un voyage à Richmond, il fut plus que ravi de voir qu'ils l'avaient adopté. Et Diane semblait adorer sa famille. Aaron était aux anges.  

Leur histoire d'amour s'épanouit ainsi durant quelques années. Ils faisaient plein de projet à deux, parlaient de mariage et même d'avoir des enfants. Aaron allait sur ses 31 ans lorsqu'il commença à penser sérieusement à la demander en mariage. Il profita d'une semaine intensive au boulot pour Diane pour s'envoler à Richmond trouver sa grand-mère. Il lui confia que cela faisait 5 ans qu'il était fou amoureux de cette femme et qu'il savait que c'était elle qu'il voulait et avec qui il voulait vieillir. Elle lui confia alors sa bague de fiançailles. Diane et Aaron partaient dans un mois à Dublin en amoureux et il comptait faire sa demande à cette occasion. Il ne doutait pas tellement de sa réponse puisqu'ils en avaient parlé à plusieurs reprises, mais il espérait simplement être à la hauteur de ses espérances. Seulement, Aaron ne saura jamais si elle aurait apprécié sa demande en mariage. Il se souvient de ce jour comme si c'était hier. Les amoureux préparaient tranquillement leur départ qui aurait lieu deux semaines plus tard. Ce soir-là, Aaron ainsi que Diane travaillaient tard. Aaron était sur une planque, ils traquaient des trafiquants de drogue qu'ils espéraient coffrer ce jour là. Mais son biper sonna, on lui demanda de rentrer immédiatement aux bureaux, quelqu'un prendrait sa relève. Lorsqu'il arriva près de son supérieur, il comprit à la tête qu'il tirait qu'une mauvaise nouvelle l'attendait. Son chef n'y alla pas par quatre chemin : Diane venait de trouver la mort, poignardée par un criminel récidiviste, qui venait tout juste de s'enfuir de prison. Elle était sur le chemin du retour, l'hôpital se trouvant à quelques mètres seulement de leur appartement. Aaron sentit le monde se dérober sous ses pieds, il venait de perdre la femme de sa vie et il n'avait pu lui dire au revoir. Elle était déjà partie. Pour toujours et à jamais.

Aaron traqua nuit et jour le criminel durant plusieurs mois et un collègue du l'empêcher de commettre l'irréparable lorsqu'il se retrouva face à lui. Il pensait pouvoir tourner la page une fois le criminel arrêté mais rien n'y fit. Le souvenir de Diane le hantait nuit et jour. Il se laissa alors tomber dans une débauche sentimentale qu'il n'appréciait même pas. Il essayait vainement de trouver une femme capable de lui procurer les mêmes sensations que Diane mais c'était impossible. Aucune femme n'arrivait à soulager sa peine. Il cesse de vivre durant plus d'un an, se contentant d'exister. Mais tout changea lorsqu'il fit la connaissance de Cameron. Cameron, elle ressemblait à Diane. Les mêmes yeux, la même chevelure, les mêmes airs. Ils se rencontrèrent au bar et Aaron souhaita immédiatement en savoir davantage sur elle. Comme si Diane pouvait renaître à travers elle. Les jours passèrent, puis les semaines et enfin les mois.. Cameron et Aaron, ça n'avait rien de sérieux, mais au moins le garçon se sentait bien avec elle et se sentait revivre même. Il avait appris à l'apprécier à sa juste valeur et s'était attaché à elle, bien qu'il ne le montrait pas. Mais un soir, alors qu'il se trouvait chez elle pour la première fois, il se surpris à fouiller dans ses affaires, à la recherche d'informations sur sa vie, elle qui était si peu loquace sur son passé. Il fit une découverte des plus étonnantes et ne mit pas longtemps avant de comprendre qu'elle avait un fils. Seulement voilà, elle ne possédait de lui qu'une échographie et un âge dans un agenda. Autrement dit, elle n'avait sûrement pas la garde de cet enfant. Aujourd'hui, se sentant trahi et manipulé, Aaron compte bien obtenir des explications de la part de Cameron, curieux de savoir ce qu'elle cache.



Fiche par aslinn.


Dernière édition par Aaron Faulkner le Mer 6 Aoû - 14:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 40
► Date d'inscription : 27/07/2014
: ► Age : 29 ans
► Disponibilité : Libre
► Situation : Célibataire mais tombe sous le charme de M.
► Célébrité : Jensen Ackles
► Pseudo : Lily
► Crédits : ...

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Mar 29 Juil - 12:00

Iaaaan <3

Bon choix d'avatar! Bienvenue!!

_________________
☼ SAM ROXEN
Peut-être donnons-nous tous le meilleur de nous-mêmes à ceux qui de leur côté, ne nous accordent que rarement une de leurs pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 100
► Date d'inscription : 16/07/2014
:


Don't let me go
Hold me in your beating heart
I won't let go...
► Age : 26 ans
► Disponibilité : 4/4.
► Situation : Célibataire. Qui voudrait d'une femme ayant autant d'histoires derrière elle ?
► Célébrité : Phoebe Tonkin
► Pseudo : RealFaceFilm
► Crédits : paper brain. (Avatar) & Ecstatic Ruby + Tumblr. (Sign).

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Mar 29 Juil - 12:02

mih mih mih 
Bienvenue sur FTH. J'ai hâte de savoir ce que tu vas faire du perso.  fans Mais je pense que je ne serais pas déçue.  angel 

_________________

You're breaking my heart tonight, kissing me hard, seeing Valentino stars tonight, I just wanna party tonight, we're breaking all the rules, but baby it all feels so right.
--- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 73
► Date d'inscription : 18/07/2014
► Age : 23 ans
► Disponibilité : 3/3
► Situation : Célibataire
► Célébrité : Adélaïde Kane
► Pseudo : Sibuna
► Crédits : Another.Pan

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Mar 29 Juil - 12:52

Bienvenue parmi nous  gaga 
Bon courage pour ta fiche et au plaisir de rp avec toi bientôt ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 26
► Date d'inscription : 27/07/2014
: « Je me demande quelque fois, Si le feu brûlait ma maison, qu’emporterais-je ? J’aimerais emporter le feu... Le feu : c'est sournois ; c'est comme l'amour : tout peut arriver. »

► Age : Vingt-neuf ans
► Situation : Célibataire
► Célébrité : Sophia Bush
► Pseudo : troupie
► Crédits : (c) cecile362

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Mar 29 Juil - 13:12

Bienvenue à toi jolie coeur  bril 

_________________

woman of the fire
Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes: Ils peuvent se tromper comme les autres hommes. Rien ne ressemble plus à un homme qu'un roi. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 55
► Date d'inscription : 27/07/2014
:

I'm exactly who i'm supposed to be,
And i'm pride of this.

► Age : 26 ans
► Disponibilité : 1/1
► Situation : Compliqué
► Célébrité : Janel Parrish
► Pseudo : Lya
► Crédits : Lyablue (moi-même)

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Mar 29 Juil - 14:13

Super choix de scénario !!  bril 

Bienvenue  Hug 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 113
► Date d'inscription : 17/07/2014
: ► Age : 33 ans
► Disponibilité : 3/3
► Situation : Célibataire
► Célébrité : Jesse Spencer
► Pseudo : Loki'd
► Crédits : SWEET DISASTER

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Mar 29 Juil - 18:37

Bienvenu sur le forum ! Very Happy
Sujet choix d'avatar, Ian est vraiment à tomber **
Bon courage pour ta fiche, et si tu as des questions, surtout n'hésite pas à venir trouver un membre du staff Wink

_________________

I need you, more than anything.

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 12
► Date d'inscription : 29/07/2014
► Age : 33 ans.
► Célébrité : IanSomerhalder.
► Pseudo : madnessmars
► Crédits : class whore stuff

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Ven 1 Aoû - 18:20

Samuel : Jensen  faints Merci et réserve moi un lien  bril 

Cameron : Merciiiiiiiii  I love you J'espère être à la hauteur ! Et merci pour ce scénario qui tue  love 

Emilia, Mackenzie et Malia : Merci à vous charmantes demoiselles  Hug 

Wyatt : Jeeeeeeeeesse  god Merciiii  I love you 

_________________
en attendant d'me motiver à faire ma signature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 40
► Date d'inscription : 27/07/2014
: ► Age : 29 ans
► Disponibilité : Libre
► Situation : Célibataire mais tombe sous le charme de M.
► Célébrité : Jensen Ackles
► Pseudo : Lily
► Crédits : ...

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Lun 4 Aoû - 13:31

Pas de problème pour le lien Wink

_________________
☼ SAM ROXEN
Peut-être donnons-nous tous le meilleur de nous-mêmes à ceux qui de leur côté, ne nous accordent que rarement une de leurs pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 12
► Date d'inscription : 29/07/2014
► Age : 33 ans.
► Célébrité : IanSomerhalder.
► Pseudo : madnessmars
► Crédits : class whore stuff

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Mer 6 Aoû - 12:28

love 

J'ai bientôt terminé ma fiche, je poste ça d'ici quelques instants!  :bravo: 

_________________
en attendant d'me motiver à faire ma signature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




► Messages : 100
► Date d'inscription : 16/07/2014
:


Don't let me go
Hold me in your beating heart
I won't let go...
► Age : 26 ans
► Disponibilité : 4/4.
► Situation : Célibataire. Qui voudrait d'une femme ayant autant d'histoires derrière elle ?
► Célébrité : Phoebe Tonkin
► Pseudo : RealFaceFilm
► Crédits : paper brain. (Avatar) & Ecstatic Ruby + Tumblr. (Sign).

MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   Mer 6 Aoû - 13:52

Ta fiche est parfaite ** Tu t'appropries le personnage et j'adore ça !

Tu es donc validé ! Tu peux à présent remplir les formulaires nécessaires, mais également créer ta fiche de liens ! I love you 

_________________

You're breaking my heart tonight, kissing me hard, seeing Valentino stars tonight, I just wanna party tonight, we're breaking all the rules, but baby it all feels so right.
--- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)   

Revenir en haut Aller en bas
 

and soon enough you'll reach the point of no return. (aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sans Liberté de flatter il n ya point d éloge flateur...
» y a-t-il un point de non retour ?
» La clé USB semble ne pas être reconnue. Un message m'indique 'Point d'entrée introuvable'.
» Pourquoi... A-t-on un point de côté quand on court ?
» Un point sur les Nouveautés Auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEL THE HEAT :: WELCOME TO HELL :: You and yourself :: Welcome home-